LES ASPECTS TECHNIQUES DU PROJET

D’une superficie de 56 m2 (8mx7m), la future construction se veut écologique et traditionnelle, avec des matériaux locaux. Le terrain qui accueille le projet est un terrain privé d’une superficie de 625m2, objet d'un don à l'association de la part d'un membre de la communauté villageoise.

Une partie du terrain servira de lieu d’initiation à la permaculture.

Ainsi, un potager communautaire éco-responsable sera réalisé avec la population à travers des rendez-vous mensuels.

Une autre place sera aménagée sous forme de paillote comme espace culturel, d’exposition d’art, scène de spectacles (théatre et musicaux), de débats publics et de projections de films et documentaires.

 

Pour le fonctionnement effectif du projet, l’association embauchera deux bibliothécaires au sein de la communauté villageoise de Kpimé Dzokoto, membre de l’association. La gestion se voudra associative. Ces deux personnes bénéficieront d’une formation accélérée d’une durée d’un mois, aux techniques de gestion de stocks de livres, de mise en place de fiches de prêt et à l’utilisation du matériel informatique et des logiciels de base.

Elles seront rémunérées à hauteur de 15.000 Francs CFA (soit 23 €uros) chacun pour huit demi-journées par mois (mercredi et samedi après-midi).

En possession des clés du bâtiment, elles animeront les activités fixées par l’association.

Ouverte deux après-midi par semaine, mercredi et samedi, la bibliothèque bénéficiera, par ses horaires et jours d’ouverture, principalement aux élèves de maternelle, du primaire, aux collégiens inscrits à Blifou (à 5km de Kpimé Dzokoto et faisant quotidiennement le trajet à pied), ainsi qu'aux lycéens inscrits à Lavié (à 9 km et ne rentrant à la maison que le week-end). Et, bien entendu, à l’ensemble de la population.

 

La localisation de cet espace joue un rôle primordial pour la réussite de ce projet qui se veut populaire : le terrain est idéalement situé, a proximité de la place publique et proche de l'école publique  au carrefour des quatre quartiers qui constituent le village. Ainsi des débats publics y seront organisés régulièrement.

 

Plus qu’une simple bibliothèque, le projet se veut donc engagé dans différents domaines tels que les arts en général ou encore la sensibilisation à la protection de l’environnement.

IMG-20200327-WA0007.jpg